Au cœur de mes poèmes

… « J’inventai la couleur des voyelles ! –A noir, E blanc, I rouge, O bleu, U vert. – Je réglai la forme et le mouvement de chaque consonne, et, avec des rythmes instinctifs, je me flattai d’inventer un verbe poétique accessible, un jour ou l’autre, à tous les sens. Je réservais la traduction.
Ce fut d’abord une étude. J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable. Je fixais des vertiges (…) »
 
Arthur RIMBAUD.
 
« Je n’ai emprunté aucun langage. J’ai créé le mien spontanément décodant mes idées tout en y extrayant mes émotions.
Ma poésie, celle née des «aujourd’huis», pourra paraître à la fois déconcertante et provocante, nostalgique et classique, tendre et amusante mais avant tout vivante.
Un style simple, réaliste, transparent, humble, évoquant des images mentales dont les décors s’intègrent totalement à ma vie ».
 
Sylvie RABIER


%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close